CSS3 et javascript seront-elles les technologies RIA du future ?

L’idée d’associer les interfaces riches à javascript peut vous sembler banale, mais je rappelle pour certain(e)s que l’époque du web pre-Ajax n’est pas si éloignée de nous (à peine 5 ans). Bref, tout ça pour dire qu’avec les dernières générations de navigateurs (Chrome, Firefox, Safari…) les améliorations apportées aux moteurs de rendu CSS ainsi qu’au moteurs javascript remettent en cause une partie des usages de technologies RIA que l’on croyait immuables, et plus particulièrement Flash.

Autant Flash reste la technologie de référence pour tout ce qui est animation vectorielle et manipulation de vidéos / sons, autant pour des usages plus basiques la question se pose… Elle se pose notamment chez Youtube, Dailymotion et Vimeo qui expérimentent tous les trois des lecteurs vidéo en HTML5. Et ce n’est que le début !

Prenons par exemple les techniques de remplacement d’image, elles deviennent obsolètes avec @font-face : Using @font-face.

Bien évidemment nous aurons toujours besoin de Flash, Silverlight et cie pour des interfaces véritablement riches, mais pour faire de petits enrichissements “locaux”, CSS3 va nous permettre de faire des choses tout à fait intéressantes comme en témoigne le dernier article de Smashing Magazine : The New Hotness: Using CSS3 Visual Effects. C’est ainsi un festival d’exemples comme ces boutons lumineux (Radioactive buttons) :

Des boutons qui flashent avec... CSS3
Des boutons qui flashent avec... CSS3

Mais aussi des petits effets de zoom comme ces simili polaroids :

Superbe galerie avec CSS3
Superbe galerie avec CSS3

Ou encore ces très beaux dégradés assortis d’animations (sliding vinyl) :

Animations et dégradés avec CSS3
Animations et dégradés avec CSS3

Et puisque l’on parle d’animations, il serait aussi possible de les utiliser pour des menus de navigation (Nicer Navigation with CSS Transitions) ou des effets de zoom : Make An Elastic Thumbnail Menu. Plus d’exemples ici : 45 Powerful CSS/JavaScript-Techniques.

Un menu en fish-eye avec CSS3
Un menu en fish-eye avec CSS3

Il serait même possible d’aller beaucoup plus loin comme nous le prouve les différentes expérimentations présentées sur Chrome Experiment dont l’incroyable jeu Crystal Galaxy :

Un shoot-them-up en javascript et HTML5
Un shoot-them-up en javascript et HTML5

Tout ceci est très encourageant, mais ne sera viable que dans quelques années quand ces navigateurs de nouvelle génération se seront répandus. Comptez ainsi 5 à 6 ans avant qu’IE 8 et ses prédécesseurs soient sur le déclin et que le marché se sente prêt à tourner la page. Cette période étant bien sûr sujette à une petite rallonge de quelques années si Microsoft décide de ne pas intégrer HTML5 et CSS3 à IE 9 (fort probable).

Le plus surprenant dans cette histoire (navrante) c’est que nous pourrions commencer à exploiter HTML5 et CSS3 très prochainement, non pas dans le navigateur mais en dehors : Adobe AIR 2 brings Advanced CSS3 Support to the Desktop. Et oui, car la prochaine version de AIR embarquera un moteur de rendu HTML de dernière génération qui bénéficiera de toutes ces avancées.

Comme c’est ironique : Utiliser une technologie Adobe pour faire mûrir les usages d’alternatives technologiques à Flash. Méditons là-dessus…

12 commentaires pour “CSS3 et javascript seront-elles les technologies RIA du future ?”

  1. Pardon mais les fonctionnalités HTML5 et CSS3 qui seront dans AIR 2.0 ne sont pas le fruit d’une technologie Adobe, mais simplement la dernière version de WebKit, le moteur de rendu (projet OpenSource) utilisé/intégré par Adobe…

  2. @ Quentin > Bien sûr que ces techno ne sont pas le fruit d’Adobe, par contre elles sont encapsulées dans un “conteneur” Adobe (AIR).

    /Fred

  3. Personnellement je tempérerais cet article par le fait qu’il n’existe à ce jour aucun IDE vraiment simple d’utilisation pour le développement javascript et c’est encore, à mon sens, un avantage de flash, la syntaxe est claire et l’environnement auteur simple d’accès.

    javascript reste pour moi un langage complexe avec une syntaxe lourde alors que le PHP par exemple est beaucoup plus simple

    Dès lors qu’un IDE digne de ce nom sera sorti alors là, on pourra vraiment remettre en question l’usage de Flash dans certains domaine

    Mais c’est vrai que nous sommes à un tournant et les prochaines années devraient être passionnantes …

  4. Clairement, l’outil de composition est un paramètre primordial. Et c’est là dessus qu’Adobe est très fort. Sur le résultat final,on peut évidemment dans la plupart des cas faire en html/js/css ce qui est fait en flash mais la manière de le faire est complètement différente. On a d’ailleurs pas les mêmes acteurs. Pour du Flash, en général ça sera un designer qui pourra réaliser alors que pour du html/js/css on aura besoin d’un développeur.

  5. “Tout ceci est très encourageant, mais ne sera viable que dans quelques années quand ces navigateurs de nouvelle génération se seront répandus.”

    en fait il y a beaucoup plus d’espoir avec les navigateurs embarqué sur mobile et ou windows mobile est anecdotique

  6. Hello,

    Pour le JavaScript il y a une masse d’éditeurs, le moins bon étant évidement Adobe Dreamweaver…
    Aptana studio est par exemple très puissant sans parler des éditeurs en ligne : cf http://jsfiddle.net , https://bespin.mozillalabs.com (Liste plus ou moins complète sur http://code.b2bweb.fr )

    …Et connaissez vous l’éditeur AS3/Flash en ligne http://wonderfl.net ?

Laissez un commentaire