Multi-touch et accéléromètre bientôt dans Flash Mobile

La nouvelle a été récemment annoncée par Kevin Lynch (le CTO d’Adobe) : La prochaine version mobile de Flash prendra en charge les interfaces multi-touch et l’accéléromètre : Mobile Flash to Get Accelerometer, Multi-touch Support Early Next Year. Avec la montée en puissance de terminaux mobiles de nouvelle génération (notamment Android) il est normal qu’Adobe ouvre une brèche dans la muraille d’Apple et la position ultra-dominante de l’App Store sur le marché des applications mobiles next-gen.

multitouch1.jpg
Le multi-touch en action

Hé oui, car c’est bien de cela dont il est question : faire pression sur Apple pour qu’ils lèvent l’embargo sur la technologie Flash et l’intègre à l’iPhone. Restons lucides : ça n’arrivera pas. Soit, mais le marché ne peut pas se contenter de se faire rançonner par Apple, il lui faut un écosystème plus ouvert pour respirer et c’est précisément ce qu’ils vont venir chercher avec Android et le webOS de Palm Pre (cf. Flash Player Coming to Palm Pre and webOS).

Les premières expérimentations d’utilisation d’interfaces multi-touch avec Flash remontent à 2007 (cf. Working Flash applications with multi-touch) mais la possibilité des créer des Rich Mobile Applications pouvant exploiter à la fois l’accéléromètre et le multi-touch ouvre de très nombreuses opportunités. Surtout pour des systèmes d’exploitation mobiles “légers” comme le webOS de Palm qui va s’appuyer sur HTML5 et javascript pour les applications.

“Système d’exploitation léger”, “applications en HTML5″, “Android”, “open source“… tout ça ne vous rappelle rien ? Mais si : le futur Chrome OS de Google ! Car le multi-touch ne concerne pas que les écrans, il fonctionne aussi avec les pavés tactiles des netbooks. J’anticipe ainsi une vague d’applications de “nouvelle génération” : légères, intuitives et surtout très proches de l’expérience d’un iPhone. C’est donc ça : reproduire l’expérience de l’iPhone sans en subir les désagréments (les conditions spartiates imposées par Apple).

Bien évidement vous pourriez me dire que le multi-touch est un truc de geeks ou de riches (pour ceux qui ont les moyens de se payer un iPhone), mais je vous répondrais que cela va changer avec Windows 7 (qui va en faire un usage intensif) et surtout la version netbook de Windows 7.

Multitouch2.jpg
Le multi-touch dans Windows 7

Mais revenons à nos moutons (numériques) et à cette future version de Flash mobile : un Flash player mobile plus riche, c’est également des bannières et des applications marchandes plus riches. Et oui, car Flash est étroitement lié à l’industrie publicitaire (bannières, campagnes rich media…) et aux annonceurs souhaitant faire vivre des expériences toujours plus immersives à leurs clients / prospects. Autant ils sont prêts à financer une version iPhone, autant ça deviens de plus en plus compliqué à mesure que s’allonge la liste des terminaux-cibles. Heureusement l’Open Screen Project est là pour assurer une expérience constante à vos campagnesapplications quel que soit le support.

Je fais très certainement de la paranoïa, mais je doute que c’est par souci de draguer les professionnels du casual gaming qu’Adobe investit en R&D dans ce sens. C’est encore (et toujours) une histoire de gros sous et de licences à vendre aux annonceurs. Mais qui s’en plaindrait dans la mesure où cela fait progresser la technologie et améliore l’expérience des utilisateurs… à condition que ceux-ci soient équipés du bon terminal / OS sinon ils risques de se sentir lésés (cf. Flash Multi-Touch will introduce era of 2′face development).

Mais ne vous méprenez pas sur mes propos : je suis plus qu’impatient de découvrir les premières applications qui seront normalement dévoilées lors de la prochaine édition du MAX. J’ai hâte d’y être !

2 commentaires pour “Multi-touch et accéléromètre bientôt dans Flash Mobile”

  1. tu y vas? tu nous feras un bon petit compte rendu? :p

Laissez un commentaire