ordinateur-interfaces-riches

France5 et CuriosphereTV expérimentent les web-documentaires

Vous connaissez les documentaires à la télé, vous connaissez les livres dont vous êtes le héros, alors vous allez forcément apprécier ce web-documentaire : L’obésité est-elle une fatalité ?

webdocumentaire1-1134473 La page de démarrage du web-documentaire sur l’obésité

Selon les promoteurs (Honkytonk Films et Curiosphere.tv), ce nouveau format place l’internaute au cœur du documentaire et luis permet de choisir son parcours, de conduire ses propres interviews. Autant le dire tout de suite : c’est une véritable réussite car l’immersion est très bien restituée et le minutage est parfait pour maintenir votre attention.

Dans les fait, ce web-documentaire est un mélange de séquences vidéo et d’animations Flash (avec photos en pleine largeur d’écran messages qui défilent et fond sonore). Sur la capture d’écran suivante, il est possible d’avoir plus de détails en cliquant sur le bouton « Plus d’infos » en bas à gauche :

webdocumentaire2-9595422 Une séquence du web-documentaire

Des chiffres-clés sont affichés en sur-impression de temps en temps. À la fin de chaque séquence (qui peuvent être esquivées) on vous propose un choix vers la ou le séquence suivantes (ici en bas à droite) :

webdocumentaire3-8039379 Un embranchement dans la narration

Les interviews sont en fait des extraits sonores avec des sous-titres si elles sont en langues étrangères :

webdocumentaire4-6631394 Le déroulement d’une interview

Rien à redire, cette nouvelle forme de narration vous plonge de façon spectaculaire au cœur du récit, vous pouvez même décidez de l’ordre des séquences en accédant au menu.

Après « Voyage au bout du charbon« , le réalisateur (Samuel Bollendorff) nous prouve qu’il est tout à fait possible de mélanger ces deux supports (le reportage TV et les contenus interactifs) dans un tout cohérent. Pour le moment ces réalisations sont engagées mais j’attends de voir à quoi pourrait ressembler une fiction interactive à regarder sur son touchbook au coin du feu.

Voir aussi  Tour d’horizon des outils de visualisation de tweets

Bien évidement vous pourriez me dire que depuis les CD-Rom il n’y a rien de neuf, et je vous répondrait que si justement il y a du neuf : le problème de la distribution est résolu. De même que celui de l’évolution, il serait ainsi tout à fait possible d’enrichir un documentaire au fur et à mesure : un budget limité pour tester l’appétence de l’audience et des compléments produits au fur et à mesure.

Par contre la question qui reste en suspend est la suivante : Comment insérer dans ce tableau les annonceurs ? Peut-être sous forme d’encarts ou d’interstitiels…

Voir les 11 commentaires