Des cartes interactives pour représenter les places boursières

Dans la série « carte interactive boursière » vous connaissiez déjà SmartMoney et sa MarketMap, mais connaissiez-vous Finviz qui propose des modes de visualisation tout à fait intéressants comme cette carte géographique (il est possible de zoomer avec la molette de la souris) :

La vue géographique de Finviz

Ou encore cette vue en 2,5D de bar chart :

La carte en 2,5D de Finviz

Dans un autre ordre d’idée, il y a aussi cette carte mondiale des places boursières proposée par le Journal des Finances :

La carte interactive du Journal des Finances

Intéressant mais très dur à lire car les ronds se superposent…

(via Information Aesthetic et Webilus)

Nouveau site pour les dégustateurs de vin : VinoTinto

Logo VinoTinto

Pour les amateurs de vins, le site Web VinoTinto est un véritable succès, ou presque… ( Les « vrais » connaisseurs de vins trouvent que le site Web est pauvre en contenus informatifs. À voir si le site a été testé auprès de sa clientèle cible )

Le design Web de l’interface, développé avec les technologies Flex et Flash est bien réussie.

Ergonomie Web VinoTinto

L’ergonomie Web, par contre ne m’interpelle pas. Prenons par exemple le bouton « English ». Il se retrouve à gauche, en bas de l’écran. J’ai fais quelques tests utilisateurs avec des gens de mon entourage et j’en conclus que l’usager n’est pas habitué à y retrouver ce genre d’information à cet endroit.

Ergonomie Web VinoTinto

Il manque également de la finition dans les pages de contenus. Je parle, entre autres, de la page « Nos sélections » que je trouve lourde . Je me demande si le choix de typographie est juste. Suis-je la seule à trouver la lecture difficile ?

Je tiens toutefois à lever mon chapeau à l’agence Digi-tales qui fait preuve d’innovation en donnant une nouvelle image à un site de vente de vin en ligne.

P.S. J’aime bien le petit lézard qui se promène dans l’interface. Il ajoute un plus à l’expérience utilisateur.

Source : Presse-Citron

Vers des graph sociaux visuels

Connaissez-vous Webbr ? Il s’agit d’une application sociale (« social software » comme ils disent là-bas) qui met l’emphase sur la représentation visuelle des données et graph sociaux. Bon OK, dit comme ça je ne risque pas de retenir votre attention, mais jetez quand même un coup d’oeil à l’interface :

L'interface de Webbr

Nous sommes ici en face d’un authentique social web OS, un système d’exploitation en ligne orienté sociabilisation. Vous noterez ainsi le recours aux fenêtres flotantes ainsi qu’aux menus en haut de page.

Mais la fenêtre la plus intéressante pour nous est le Visualizer qui permet d’afficher des représentations visuelles sociales (sortes de concept map à la sauce « sociale ») :

Une représentation sociale visuelle

Il est également possible de recentrer la représentation sur un profil :

Autre exemple de représentation sociale visuelle

Même si cette application en ligne est très gourmande en mémoire, elle se révèle très intuitive à l’utilisation et surtout particulièrement souple avec un redimensionnement intelligent des éléments dans la fenêtre.

Bref, un très bon exemple de service à mi-chemin entre Facebook et Jooce. Tout ça me donne envie de rédiger un article sur les web OS !

(via Mashable)

Vive les graphiques en Ajax

J’ai déjà eu l’occasion de vous parler des tableaux de bord en ligne, de la possibilité donnée par les interfaces riches de représenter l’information de façon synthétique et conviviale. Cette convivialité repose en grande partie sur l’implémentation de graphiques et d’indicateurs visuels sur ces tableaux de bord. Jusqu’à présent, la seule façon de générer un graphique était d’utiliser Flash. Mais heureusement Google a lancé il y a quelques mois sa Vizualization API qui permet de générer de très beaux graphiques sans avoir recours à Flash : Introducing the Google Visualization API.

Les possibilités offertes par cette API sont tout simplement gigantesque, pour vous en convaincre je vous encourage à visiter la galerie :

Cerise sur le gâteau, ces graphiques sont dynamiques et peuvent représenter des données en temps réel comme le prouve l’exemple de la Gauge.

Pour aller encore plus loin, le site Ext JS vous propose en plus une extension permettant de prendre en charge n’importe quelle type de données et les représenter avec les outils de Google : Ext Charting and Mapping with Google Visualizations. Le résultat est tout à fait intéressant : Ext Charting.

Voilà donc un excellent moyen de « cacher » d’affreux tableaux de données pour les remplacer par de beaux graphiques / compteurs…

(via AJaxian)

Silverlight sort enfin sa V.2

Après de nombreux mois d’attente Silverlight est enfin disponible en version 2.0 « officielle »Microsoft Releases Silverlight 2, Already Reaching One in Four Consumers Worldwide.

Au programme des nouveautés, des améliorations techniques :

  • Prise en charge du Framework .NET (avec une bibliothèque de classes de base riche, un sous-ensemble compatible du .NET Framework) ;
  • Contrôles intégrés (avec les contrôles DataGrid, ListBox, Slider, ScrollViewer, Calendar… pour simplifier la tâche des développeurs) ;
  • Prise en charge réseau complet (notamment les appels de services REST, WS*/SOAP, POX, RSS…) ;
  • Prise en charge étendue des langages .NET Framework (Visual Basic, C#, JavaScript, IronPython et IronRuby…).

Et des améliorations fonctionnelles :

  • Prise en charge de fonctions avancées de modèles et d’habillages (permet de personnaliser facilement l’aspect d’une application, la « skin« ) ;
  • Intégration de la technology Deep Zoom (pour manipuler des images d’ultra-haute définition) ;
  • Protection avancée de contenu : (un DRM basées sur PlayReady) ;
  • Amélioration de la performance serveur (optimisation de la diffusion de contenus média en téléchargement progressif ou streaming) ;
  • Support de fonctions publicitaires (techniques avancées d’indexation et de référencement par des moteurs de recherche, capacités d’injection de publicités dans les flux vidéo).

Bref, ils livrent ce qui avait été annoncé lors du MIX08 (cf. MIX 08 : Jour 1). Dans le communiqué de presse il est annoncé à demi mots que Silverlight toucherait maintenant près d’1/4 de la population connectée. Oserais-je dire que c’est un point de vue très optimiste ? En tout cas d’autres osent à ma place : Microsoft releases Silverlight 2, says one in four ‘has access’ to plug-in. Inutile non plus de sortir le goudron et les plumes, il a fallu 10 ans à Flash pour s’imposer, Microsoft aura besoin d’autant de temps pour remonter la pente. Du moins pour ce qui concerne le grand public, en entreprise la situation est différente.

Pour une analyse à chaud, ça se passe ici : Digging into the Silverlight 2 announcement.

Monster lance eDays, un salon virtuel du recrutement

Monster a ouvert, hier, le site eDays, un salon virtuel du recrutement.

Monster eDays

Ne souhaitant pas répéter ce qui a été dit sur le blogue de Korben, je vous fais part de mes premières impressions.

L’interface, développée avec la technologie FLEX est agréable à utiliser, mais, selon moi, elle ne rend pas la navigation facile. En effet, lors de ma première visite, je me suis demandé par où débuter. Des indications précises sont manquantes.

À un endroit, dans le test d’affinité, nous pouvons cocher plus de choix que le nombre limite. Contrairement aux autres questions, il n’y a pas d’avertissements ou de messages qui nous rappellent notre limite. C’est un peu dérangeant pour l’utilisateur. J’ai éprouvé ce problème, à la question Parmi ces critères lesquels sont les 2 les plus importants.

De plus, il y a beaucoup d’informations. Il semble que l’ergonomie ne soit pas encore à son meilleur. Pour revenir au manque d’indications par exemple, il aurait été intéressant, à mon avis, de retrouver une proposition de navigation sur la page d’accueil. ( Étape 1, Étape 2, Étape 3 etc. )

Bref, le concept au air de « Second Life » est quand même très bien puisqu’on se rapproche de la réalité. Bien que Edays soit ciblé, je me demande si nous en sommes vraiment rendues à utiliser ce genre d’interface. Qu’en pensez-vous ?

Pour ceux qui se sont inscrits, quelles sont vos impressions ?

Source : le blogue de Korben

Vive les réglettes !

Rien de plus pénible que de devoir saisir des données numériques dans un champ. Par défaut le HTML ne reconnaît que trois formes de champs de saisie numérique : libre, incrémental ou menu déroulant. Pas très sexy tout ça…

Heureusement les interfaces riches nous apportent plus de possibilités avec les réglettes, très utile pour une saisie intuitive et cadrée (valeurs min et max). Cet élément d’interface se révèle particulièrement performant quand vous avez de nombreux critères à saisir, exemple avec l’écran de préférences musicales de Deezer :

Les réglettes de Deezer

Cette interface est intéressante mais la manipulation des réglettes est un peu laborieuse, d’autant plus qu’il y a 9 crans.

Plus intéressant, l’écran de recherche de Tripbase :

Les réglettes de TripBase

Même principe sauf que les glissières (qui servent à indiquer le choix) intègre le picto gramme correspondant au critère (restaurant, shopping…). De plus, des symboles (-) et (+) permettent d’affiner le choix de façon plus précise qu’avec la souris.

Dernière exemple avec cette glissière double chez CarZen :

La réglette double de CarZen

Le comportement est sensiblement le même que pour Tripbase mais la saisie double empêche d’avoir recours aux (+) et (-).

Si mes souvenirs sont exactes, il me semble que l’objet « ruler » sera inclus dans les spécifications de XHTML2 (et peut-être de HTML5). Ceci simplifiera grandement la tâche d’uniformisation et d’intégration.

Est-ce la mode du vandalisme ?

Nous connaissions déjà Hema, cette boutique hollandaise où un gobelet qui bascule provoque une réaction en chaîne et détruit tout le « linéaire » :

Avant
Après

C’est maintenant le tour de Wario de nous défoncer la page de YouTube pour le teaser de son nouveau jeu (Wario lan Shake It) :

Avant
Pendant
Après

Même si ces destructions de page sont perturbantes pour le navigateur (possibilité de plantage), ces animations n’en restent pas moins terriblement efficaces. Attendez-vous donc à une vague de vandalisme dans les prochaines semaines… Vous connaissez d’autres exemples ?

Flash vs. Silverlight, la comparaison par l’exemple

Alors que Microsoft vient tout juste de sortir une nouvelle version de Silverlight (Silverlight 2 RC 0 is Available), je vous propose cette série de comparatifs : Flash vs. Silverlight Gallery.

Comparaisons entre Flash et Silverlight

Il y a en tout 16 démos techniques… avec différents avis et votes pour tenter de départager ces deux plug-in (technologie ?). À priori aucune différence flagrante, mais je vous laisse seuls juges…

(via Inside RIA)

Melty prépare une application de scrapbook en ligne sous Silverlight

Je vous avais parlé il y a quelques mois de la Board de Melty, une application de scrapbook en ligne réalisée avec Silverlight. Cette application était très prometteuse et bénéficiait d’ailleurs du soutien du programme IDÉES de Microsoft (pas mal pour des étudiants de l’Epitech !).

Bref, tout ça pour dire que j’ai récemment eu l’occasion de tester la toute dernière version de la Board (boardv2.melty.fr, pour l’instant en phase alpha) qui est encore plus impressionnante :

L'interface de la Board V.2 de Melty

Pour faire simple, il s’agit d’un espace d’expression où les « jeunes » (puisque c’est la cible) peuvent placer tout à un tas de contenus (photos, textes, vidéos…) et organiser tout ça comme bon leur semble. Le rendu est tout à fait propre et la manipulation très intuitive (il suffit de glisser-déposer les différents éléments).

Deux nouveautés sur cette nouvelle version : la possibilité d’insérer un background vidéo (très sympa) et de pouvoir zoomer sur les différents contenus avec la molette de la souris (ceci grâce à la V.2 de Silverlight) :

Manipulation de vidéos avec la Board V2

Cette dernière fonctionnalité est particulièrement grisante car on a vraiment l’impression de « plonger » dans le contenu et les vidéos.

Autre caractéristique intéressante, la possibilité d’afficher une timeline des différents contenus ajoutés :

La timeline de la Board V2

Précisons enfin que ces boards s’insèrent dans un dispositif social particulièrement dense puisque c’est un service greffé au réseau Melty (déjà très actif).

Pour compléter cette présentation, je vous propose une petite interview d’Alexandre (un des fondateurs que j’ai rencontré lors des DDB Digital Days) qui nous fais une petite visite guidée de l’application (il faut bien tendre l’oreille car le son n’est pas bon) :

Vivement la sortie définitive !