Multi-touch et accéléromètre bientôt dans Flash Mobile

La nouvelle a été récemment annoncée par Kevin Lynch (le CTO d’Adobe) : La prochaine version mobile de Flash prendra en charge les interfaces multi-touch et l’accéléromètre : Mobile Flash to Get Accelerometer, Multi-touch Support Early Next Year. Avec la montée en puissance de terminaux mobiles de nouvelle génération (notamment Android) il est normal qu’Adobe ouvre une brèche dans la muraille d’Apple et la position ultra-dominante de l’App Store sur le marché des applications mobiles next-gen.

multitouch1.jpg
Le multi-touch en action

Hé oui, car c’est bien de cela dont il est question : faire pression sur Apple pour qu’ils lèvent l’embargo sur la technologie Flash et l’intègre à l’iPhone. Restons lucides : ça n’arrivera pas. Soit, mais le marché ne peut pas se contenter de se faire rançonner par Apple, il lui faut un écosystème plus ouvert pour respirer et c’est précisément ce qu’ils vont venir chercher avec Android et le webOS de Palm Pre (cf. Flash Player Coming to Palm Pre and webOS).

Les premières expérimentations d’utilisation d’interfaces multi-touch avec Flash remontent à 2007 (cf. Working Flash applications with multi-touch) mais la possibilité des créer des Rich Mobile Applications pouvant exploiter à la fois l’accéléromètre et le multi-touch ouvre de très nombreuses opportunités. Surtout pour des systèmes d’exploitation mobiles “légers” comme le webOS de Palm qui va s’appuyer sur HTML5 et javascript pour les applications.

“Système d’exploitation léger”, “applications en HTML5″, “Android”, “open source“… tout ça ne vous rappelle rien ? Mais si : le futur Chrome OS de Google ! Car le multi-touch ne concerne pas que les écrans, il fonctionne aussi avec les pavés tactiles des netbooks. J’anticipe ainsi une vague d’applications de “nouvelle génération” : légères, intuitives et surtout très proches de l’expérience d’un iPhone. C’est donc ça : reproduire l’expérience de l’iPhone sans en subir les désagréments (les conditions spartiates imposées par Apple).

Bien évidement vous pourriez me dire que le multi-touch est un truc de geeks ou de riches (pour ceux qui ont les moyens de se payer un iPhone), mais je vous répondrais que cela va changer avec Windows 7 (qui va en faire un usage intensif) et surtout la version netbook de Windows 7.

Multitouch2.jpg
Le multi-touch dans Windows 7

Mais revenons à nos moutons (numériques) et à cette future version de Flash mobile : un Flash player mobile plus riche, c’est également des bannières et des applications marchandes plus riches. Et oui, car Flash est étroitement lié à l’industrie publicitaire (bannières, campagnes rich media…) et aux annonceurs souhaitant faire vivre des expériences toujours plus immersives à leurs clients / prospects. Autant ils sont prêts à financer une version iPhone, autant ça deviens de plus en plus compliqué à mesure que s’allonge la liste des terminaux-cibles. Heureusement l’Open Screen Project est là pour assurer une expérience constante à vos campagnesapplications quel que soit le support.

Je fais très certainement de la paranoïa, mais je doute que c’est par souci de draguer les professionnels du casual gaming qu’Adobe investit en R&D dans ce sens. C’est encore (et toujours) une histoire de gros sous et de licences à vendre aux annonceurs. Mais qui s’en plaindrait dans la mesure où cela fait progresser la technologie et améliore l’expérience des utilisateurs… à condition que ceux-ci soient équipés du bon terminal / OS sinon ils risques de se sentir lésés (cf. Flash Multi-Touch will introduce era of 2′face development).

Mais ne vous méprenez pas sur mes propos : je suis plus qu’impatient de découvrir les premières applications qui seront normalement dévoilées lors de la prochaine édition du MAX. J’ai hâte d’y être !

Adobe pourrait-il sortir un browser ?

Adobe ? Sortir un navigateur “maison” ? Oui tout à fait, lorsque l’on prend du recul sur ce qu’est devenu la gamme Adobe (et notamment la Flash Platform), on se dit que l’idée n’est pas si farfelue.

FlashPlatform.jpg
Flash Platform, la nébuleuse de produits d'Adobe

Avant toute chose, il faut savoir qu’Adobe a aujoud’hui une part de marché proche de 99% (Flash Player Statistics). Un très bon chiffre qui aurait contenté Macromedia mais qui n’est pas assez pour Adobe car Flash ne concerner qu’une petite partie de la gamme. Ils doivent donc voir plus grand et grignoter petit à petit des parts de marché ou plutôt des parts d’installation sur leurs différents player pour pousser les ventes des produits de la gamme.

Si l’on récapitule, cela concerne :

Voilà, le compte est bon : 7 “technologies” pour couvrir une très large gamme de besoins. Le problème c’est que cela fait 7 players à installer et à maintenir. Même si la direction d’Adobe a toujours travaillé dur pour maintenir le Flash player en dessous de la barre symbolique des 5 Mo, la logique de gamme risque de l’emporter et nous risquons de voir apparaitre un Adobe Bundle (ou un Flash Bundle) permettant de télécharger tout ces players. Tout ça ne vous rappelle rien ? Google Pack peut-être ?

GooglePack.jpg
Le Google Pack qui inclut un produit Adobe

Vu sous cet angle, une suite de petits players plutôt qu’un gros logiciel, il semblerait que l’Adobe Browser soit déjà sur votre machine au travers de l’Adobe Updater. Oseront-ils un jour “sortir du bois” et s’afficher au grand jour ? Pas évident dans la mesure où cela les métraient dans une position délicate :

Bref, ça n’est pas simple mais la question mérite d’être posée. Quelle serait selon vous la probabilité pour un Adobe Browser ?

Sortie officielle de Silverlight 3

Voilà c’est officiel, Silverlight 3 n’est plus en beta : Silvelright 3 Released. A programme des nouveautés :

  • Le support de la vidéo HD (codec H.264) et des DRM ;
  • La fonction de Smooth Streaming toujours aussi impressionnante ;
  • Plein d’effets visuels (perspectives 3D, pixel shader, deep zoom…) ;
  • L’accès à votre répertoire “Mes documents” (après autorisation de l’utilisateur) ;
  • La possibilité d’encapsuler des polices compressées ;
  • La possibilité de transformer un site web en application desktop ;
  • Et d’autres innovation à découvrir ici : Silverlight 3 Final release and Expression Studio RC disponible.

Cette troisième mouture est incontestablement portée par deux bénéfices majeurs : la vidéo HD en smooth steaming (je ne reviens pas là dessus mais vous pouvez le tester en ce moment sur la rediffusion du Tour de France 2009) et la concurrence avec Adobe AIR pour les Rich Desktop Applications.

SL_TdF2009.jpg
Le Tour de France en streaming HD avec Silverlight 3

Sur ce dernier point, j’attire votre attention sur l’apparition d’application sociale comme Sobees, un client Twitter / Facebook qui va venir concurrencer les équivalents en AIR (cf. Sobees – Silverlight 3 Web Twitter and Facebook App) :

sobees.jpg

Maintenant que la V.3 est sortie, il va falloir nous intéresser à la V.4 dont on ne sait quasiment rien pour le moment. En attendant, je vous propose de parcourir le showcase pour un aperçu des dernières réalisations.

Vidéos interactives et Unity 3D pour l’armée anglaise

L’armée US ayant l’impératif de devoir séduire les jeunes, elle n’a jamais été avare en interfaces riches pour séduire les jeunes recrues (Interfaces riches à gogo pour l’U.S. Air Force) et va même jusqu’à proposer un jeu en téléchargement gratuit (America’s Army). De son côté, l’armée anglaise n’est pas en reste avec cette superbe réalisation façon serious game : Start Thinking Soldier.

L’idée est de présenter le quotidien de l’armée vue au travers des yeux d’un soldat (en caméra suggestive). Le résultat est époustouflant : une succession de vidéos interactives et de mini-jeux avec un réalisme incroyable. Les missions commencent par une mise en situation plutôt soft :

StartThinkingSoldier1.jpg
Mise en situation très rapide au travers de vidéos

Ici vous êtes alors confronté à trois choix pour définir votre façon d’investir le bâtiment :

StartThinkingSoldier1b.jpg
Je penche pour le coup de pompe dans la porte...

Il y a aussi ce mini-jeu tactique pour positionner vos unités :

StartThinkingSoldier2.jpg
Encerclez votre ennemi sans trop prendre de risques

Il y a aussi des snipers à “neutraliser” :

StartThinkingSoldier4.jpg
L'ennemi est là (en haut à droite)

Vous avez aussi la possibilité de conduire une jeep (3D en temps réel grâce à Unity3D) :

StartThinkingSoldier3.jpg
Simulation de conduite en Unity3D

Et il y a même un passage dans les souterrains (toujours en 3D) :

StartThinkingSoldier5.jpg
On se croirait dans Wolfstein !

Les références aux jeux vidéo sont à peine masquées mais le tout est terriblement hypnotique et surtout très addictif car les missions s’enchaînent à un rythme d’enfer.

Bref, une réalisation d’enfer pour une incroyable immersion dans le quotidien des soldats, un sans faute.

(via BuzzBlog)