Vive les tableaux de bord en ligne !

J’adore les tableaux de bord : simples à lire, concis, efficaces… Mais j’adore encore plus les tableaux de bord en ligne : versatile, personalisables, évolutifs… Les tableaux de bord sont à mon sens une des briques essentielles de l’Entreprise 2.0, et un très bon moteur d’implication et de collaboration.

Problème : comment concevoir et déployer des tableaux de bord en ligne ? En fait dès que vous creusez un peu, vous vous rendez compte qu’il existe de nombreux écrits et théories sur le sujet, de même que plusieurs blogs : The Dashboard Spy et Dashboards by Example.

Il existe aussi quantité de fournisseurs de solutions : Corda, The Dashboard Company, BrightPoint

Online_Dashboards.jpg

L’idée derrière ces tableaux de bords en ligne est de pouvoir exploiter au mieux les possibilités des interfaces riches pour proposer une lecture à plusieurs niveaux :

drilldown_fig.jpg

Il existe à ce sujet un projet universitaire très intéressant du nom de ASU Dashboards qui propose ce type d’interaction : une exploitation progressive des données par clic successifs qui permettent d’affiner la granularité des données. Exemple ici : Summary Factbook 2007.

La conception d’un tableau de bord est ainsi un exercice très périlleux qui cumule les complexité de plusieurs disciplines : architecture de l’information, design des interaction, visual thinking

Si le sujet vous intéresse, je vous recommande de vous plonger dans les différents exemples et études de cas des fournisseurs spécialisés.

(via Social Media Today)

/!\ Article précédemment publié sur FredCavazza.net.

Encore plus d’interfaces riches pour la finance en ligne

Suite à un précédent billet sur le sujet (cf. ), Alexandre M. me signale que la section IRA du site Bank of America propose également une interface riche de toute beauté : Individual Retirement Accounts.

Il y a tout d’abord un très bon tutoriel pour les novices ainsi qu’un assistant avec une voix off très agréable :

BoA_RIA_1.jpg

Il y a également un très bon tableau de synthèse avec des glissières très simples à utiliser (plus large que la moyenne) :

BoA_RIA_2.jpg

Et ça continu jusqu’à l’entrée du tunnel de conversion avec de très belles cinématiques d’ouverture de page et de transition. Vous noterez au passage la qualité de la signalétique (guidage très fort de l’œil vers les boutons d’action) :

BoA_RIA_3.jpg

Je suis une fois de plus séduis par la qualité de cette section du site, c’est propre, très agréable, incitatif et terriblement efficace. Rien à redire.

/!\ Article précédemment publié sur FredCavazza.net.

Interfaces riches + finance en ligne = €€€

J’ai découvert hier la nouvelle version de l’outil de planification financière de E*Trade : Retirement QuickPlan (cliquez sur la boîte à droite de l’écran). Non seulement c’est un modèle d’ergonomie (lisibilité, incitation) mais l’expérience d’utilisation est des plus satisfaisante. Comprenez par là : on s’y amuse parce que les images sont belles. Images ? Non pas tout à fait, ça serait ne pas faire justice aux très beaux effets cinématiques des courbes et autres outils de visualisation.

Mais commençons par le commencement avec un très bel écran d’accueil sous forme d’assistant à choix fermés (rythme d’épargne, objectifs…) :

QuickPlan_1.jpg

Nous avons ensuite cette très belle courbe censée représentée le planning d’épargne qui doit vous permettre de financer votre retraite dorée (on peut en plus déplacer des glissières pour modifier la courbe) :

QuickPlan_2.jpg

Vous avez ensuite ce superbe écran récapitulatif avec cet histogramme dont je ne sais pas trop à quoi il sert si ce n’est à en mettre plein la vue :

QuickPlan_3.jpg

Force est de constater que les équipes d’E*Trade savent s’y prendre pour vous faire rêver avec une application très rébarbative (mettre de l’argent de côté pour financer la retraite que l’État ne pourra pas vous verser). Tout est ici mi en œuvre pour faciliter le décryptage des informations : les formes, les contrastes, les proportions, les graphiques (éléments centraux des pages)… Le résultat est à la fois très ludique (on peut jouer avec les glissières) et informatif (les montants sont réels).

Bref, vous aurez compris que je suis séduis par cet outil auquel je délivre le titre honorifique de “Best Practice“. (via RIApedia)

/!\ Article précédemment publié sur FredCavazza.net.