De la data visualization au data journalism

La data visualization n’est pas une discipline toute neuve, pourtant elle connaît un regain d’intérêt spectaculaire avec la mode des infographies. Mélangez les techniques de scénarisation des données avec l’interactivité du web, et vous obtenez des interfaces de toute beauté. Il existe même un concours avec des prix à gagner : les Information is Beautifual Awards de Kantar qui viennent d’ouvrir les candidatures pour l’édition 2013 (si vous cherchez les gagnants de l’édition précédente, c’est par ici : Winners of the 2012 Information Is Beautiful Awards).

J’ai déjà eu l’occasion de vous parler d’infographies interactives dopées à l’HTML5, et ces derniers temps les exemples sont légions, comme le splendide Metropolitain du studio Dataveyes qui exploite les données de la RATP au travers d’une représentation en WebGL du métro parisien : Metropolitain, Exploring the Paris Metro in 3D.

Le métro de Paris en 3D dans votre navigateur
Le métro de Paris en 3D dans votre navigateur

Le plus intéressant dans cette nouvelle discipline est qu’elle peut également s’appliquer aux métiers du journalisme avec des mises en perspectives de chiffres tout à fait révélatrices. Je vous recommande à ce sujet ce très bon article de Frédéric Filloux : Data Journalism is improving, Fast. L’auteur fait un tour d’horizon de l’utilisation d’interfaces riches par les grands médias d’information pour visualiser des données. Plusieurs très bons exemples sont cités dont le Gay rights in the US, state by state du Guardian :

Visualisation des droits des gays dans chaque état US
Visualisation des droits des gays dans chaque état US

Il y a aussi une infographie interactive sur Le marché de l’art pour les nuls qui a fait grand bruit, car il dénonce les inégalités hommes / femmes :

Analyse des ventes d'oeuvres artistiques
Analyse des ventes d’oeuvres artistiques

Ce ne sont que deux exemples d’une longue liste fournie par l’auteur. Cet article m’a permis de découvrir la jeune société française WeDoData qui est à l’origine de très belles réalisations sur la parité homme / femme et sur les 100 ans du Tour de France. Il éditent d’ailleurs un fil Sccop.it sur le journalisme graphique que je vous recommande vivement.

Infographie interactive sur les 100 ans du Tour de France
Infographie interactive sur les 100 ans du Tour de France

Mais la palme revient sans conteste à We Are Data, une interface de visualisation en temps réel de donnée qui accompagne la sortie prochaine du jeu Watch Dog : Ubisoft Launches WeareData to Compare Our Reality to Watch Dogs. L’objectif de cette interface est de faire prendre conscience au grand public de la masse de données publiques disponibles et de les représenter dans une interface 3D en temps réel (lignes de métro, stations Velib’, feux de circulation, caméras de surveillance, panneaux d’affichage publicitaires, publications géolocalisées sur les médias sociaux…).

L'interface de visualisation des données publiques de Paris
L’interface de visualisation des données publiques de Paris

L’interface est un peu longue à charger, mais le résultat est tout simplement bluffant. Pour en savoir plus sur la réalisation, je vous recommande le Making Of publié par Ubisoft :

Cerise sur le gâteau : cette interface est compatible avec les terminaux mobiles. Que demande le peuple ?

4 commentaires pour “De la data visualization au data journalism”

  1. Posté par Chob a dit : le

    Bonjour,

    On peut ajouter l’initiative de Google avec le Databoard, dont j’ai appris l’existence grâce au blog de Yohann Poiron http://think.withgoogle.com/databoard/#lang=en-us&study=19&topic=54&dp=211. C’est prometteur même si limité, de ce que j’ai vu, aux donnée sélectionnées par Google.

  2. Posté par Frédéric Cavazza a dit : le

    Tout à fait, merci de le mentionner.

  3. Posté par devoir math bac math 2013 a dit : le

    très intéressant!

  4. Posté par Dataviz a dit : le

    Bonjour Fred,

    je suis heureux de voir que tu t’intéresses à la dataviz, c’est clairement un sujet qui commence à cartonner aux US, ça arrive en France, mais ça prend du temps en effet. De mon côté, si tu jettes un coup d’oeil au lien, je monte un site dédié aux infographies, à terme ce sera une agence de création et diffusion d’infographies, ça pourrait t’intéresser.

    Bonne continuation

    Thomas

Laisser un commentaire