Récapitulatif des annonces de MAX 2011 : HTML5, Flash et tablettes

Cette semaine se déroulait à Los Angeles la grand-messe annuelle d’Adobe : MAX 2011. Comme chaque année, cette manifestation a été l’occasion pour l’éditeur de confirmer les promesses et d’annoncer  plein de nouveautés. Au niveau des promesses, ils ont avant tout officialisé la sortie de Flash 11 et AIR 3. Au niveau des nouveautés, elles concernent trois principaux domaines : Les tablettes, HTML5 et Flash. Je vous propose un passage en revue des annonces marquantes.

Enrichissement de l’offre pour tablettes

Adobe a dans un premier temps confirmé son intention de faire de la Digital Publishing Suite la solution de référence pour la publication de magazines numériques sur tablettes. Précisons qu’il existe de nombreuses solutions pour créer et diffuser des magazines numériques, que le débat HTML5/app fait rage (L’avenir des magazines numériques est-il à l’HTML5 ?), mais qu’Apple devrait y mettre de l’ordre avec la sortie de NewsStand sur iOS5.

L’éditeur a dans un second temps levé le voile sur une gamme complète d’applications pour touchbooks (Adobe Touch Apps) :

  • Photoshop Touch pour la retouche des images ;
  • Collage pour expérimenter des concepts créatifs ;
  • Debut pour présenter ces concepts ;
  • Ideas pour faire du dessin vectoriel ;
  • Kuler pour créer et manipuler des palettes de couleur
  • Proto pour faire du prototypage rapide ;
  • Carousel pour accéder et parcourir votre photothèque.

C’est donc une gamme très complète d’applications qui sortiront dès le mois prochain pour Android avec un prix de lancement à 7,99€ et dès 2012 que iOS.

Autant vous dire tout de suite que ces applications ont fait sensation lors de leur présentation. Je suis particulièrement intéressé par Adobe Proto, une application très prometteuse, mais qui est encore incomplète : Adobe lance son application de prototypage rapide… pour les tablettes.

Course à l’armement pour s’imposer sur HTML5

Contrairement à ce que vous pouvez penser, HTML5 n’est pas réellement concurrent de Flash. Adobe s’est ainsi positionné assez tôt sur le « créneau » en proposant un support avancé pour Dreamwaver ainsi qu’un outil dédié (Adobe Edge qui a été présenté officiellement : Adobe lance Edge, un outil d’animation HTML5).

Poursuivant sur cette lancée, ils ont annoncé des choses tout à fait intéressantes :

  • Le rachat de Typekit, le service de personnalisation des polices de caractère ;

    Exemple de typo personnalisées avec Typekit
  • Le rachat de PhoneGap, le framework de publication d’applications hybrides pour smartphones (qui sera légué à la fondation Apache : PhoneGap to become an Apache project as Adobe acquires Nitobi) ;

    Tableau de compatibilité des différents OS mobiles
  • La contribution aux spécifications CSS3 avec les modules Regions et Shaders.

Avec ces différentes annonces, Adobe confirme donc son implication dans HTML5 et souhaite visiblement être associé de façon explicite à son exploitation à grande échelle sur le web et le mobile, une très bonne nouvelle !

Des usages toujours plus sophistiqués pour Flash

Présenté l’année dernière, Flash11 a encore une fois mis la 3D à l’honneur avec des démonstrations très impressionnantes de l’API Stage3D (cf. Le B A BA de la 3D dans Flash). Et encore une fois, c’est dans le domaine des jeux en ligne que la 3D dans Flash est présentée comme la plus prometteuse (L’ère de la 3D sur le web). Adobe adresse à ce sujet de façon explicite les éditeurs avec ses solutions Gaming.

De nombreuses démos ont été présentées dont :

  • Un portage du Unreal Engine
  • La présentation du MMO galactique Delta Strike
  • La présentation d’une version Flash de Angry Birds avec de superbes effets de particules

Visiblement, Adobe souhaite mettre le paquet sur la 3D et les jeux : Adobe’s Strategy to Distinguish Flash 11 from HTML5, in 3D. Si le sujet vous intéresse, je vous conseille de faire une petit tour sur Molehill Gaming.

Autres annonces

D’autres annonces ont également été faites :

Mes réflexions

Nous y voyons plus clair dans la stratégie de développement d’Adobe qui devrait s’articuler autour de ces trois pôles : Tablettes, HTM5 et Flash. Vous noterez au passage que ces derniers sont intimement liés et qu’Adobe mise ainsi sur de futurs relais de croissance pour anticiper une probable baisse de revenus sur son business historique. Cette nouvelle stratégie devrait logiquement être intensifiée d’ici le prochain mois avec le rachat d’autres acteurs de niche (si je devais faire un pronostique, ça serait Unity et Balsamiq).

Ceci étant dit… il reste toujours l’épineux problème de la disponibilité de Flash sur iOS. Même si Adobe travaille d’arrache-pied pour trouver des solutions de contournement, le blocus de Apple n’arrange pas les affaires d’Adobe. Nous verrons si le décès de Steve Jobs (qu’il repose en paix) va faire évoluer cette situation.

4 commentaires pour “Récapitulatif des annonces de MAX 2011 : HTML5, Flash et tablettes”

  1. Posté par Dhaya a dit : le

    Merci pour cette synthèse.

    Cependant ne penses-tu pas que le problème du Flash sur iOS est désormais considéré comme réglé ?Certes, il aurait été préférable que l’utilisateur ait le choix de l’activer ou non sur son périphérique (comme cela est le cas avec Android), mais il me semble plutôt vain de croire qu’Apple ne permette un jour à Flash d’être disponible en tant que plugin.
    Du côté d’Adobe, depuis la dernière version d’AIR, il est clair que les performances ne sont plus un problème au déploiement d’une application performante et de qualité sur iOS. De plus, la possibilité d’étendre les fonctionnalités au cas par cas à l’aide d’extensions natives permet de jouer dans la même cour que les frameworks du type Titanium/Corona, à mon sens.

  2. Posté par Fred Cavazza a dit : le

    @ Dhaya > « problème réglé » est un bien grand mot. Je pense qu’il n’y aura jamais de Flash dans Safari / iOS, par contre, il est possible d’exporter des appli. Flash dans iOS en tant qu’application native. Une bonne chose mais qui force tout de même le développeur à faire un choix. J’attends de voir comment la gamme va évoluer avec l’intégration de PhoneGap et Edge…

  3. Posté par InterfacesRiches.fr > Compte-rendu de la conférence Back From MAX 2011 a dit : le

    […] les nouveautés présentées lors de l’évènement principal, car tout est détaillé ici : Récapitulatif des annonces de MAX 2011 : HTML5, Flash et tablettes. Par contre je voudrais m’attarder sur certaines annonces. À commencer par les propositions […]

  4. Posté par Guillaume a dit : le

    Avec l’annonce par Adobe de l’arrêt du développement e flash pour les mobiles, Fred aura eu raison sur un point: la question est maintenant réglée.

    HTML5 s’impose donc sur les mobiles, reste à voir l’impact qu’aura cette décision sur les sites « non mobiles »: puisqu’un développement en html5 estd e toute façon nécessaire, certains iront jusqu’à penser que le dév. d’un objet en flash deviendra superfétatoire…