Adobe lance Edge, un outil d’animation HTML5

J’en parlais la semaine dernière et c’est maintenant chose faite : Adobe vient de lancer la Preview Release de Edge, son outil d’animations et d’interactions HTML5. Annoncé l’année dernière lors du MAX, Adobe Edge est donc un environnement de production d’animations et d’interactions qui n’utilise pas Flash et repose intégralement sur HTML5, CSS3 et jQuery (donc à ne pas confondre avec Flash Catalyst). Cette application adopte la même interface que les autres produits Adobe et propose un environnement de travail très proche de Flash Pro avec ses panneaux repositionnables et sa timeline en bas :

L'interface d'Adobe Edge

Pour faire simple, Edge correspond à deux cas d’usage aujourd’hui non couverts :

  • La création de bannières et d’objets animés ;
  • L’enrichissement d’une page web existante avec des animations et des interactions.

Pour avoir assisté à une démo, je peux vous assurer que l’environnement est très intuitif et qu’il est très simple de récupérer une page et d’y ajouter des transitions / animations…

Enrichissez vos pages HTML avec Edge

La solution est assez propre, car elle ne touche pas au code HTML ni au CSS d’origine, elle se contente de rajouter des appels vers des fichiers javascript et une feuille de style externe. Différents tests ont été réalisés sur des CMS (WordPress…) et l’insertion d’animations ne provoque pas de conflit avec le système de template.

Pour vous rendre compte de ce que propose la solution, je vous invite à visionner cette vidéo :

Précision importante : le logiciel qui est proposé en téléchargement n’est pas une beta, ni même un alpha, c’est une Preview Release qui va permettre aux équipes de finaliser le produit en fonction des retours de la communauté. Donc n’hésitez pas à le tester et à faire vos remarques à l’équipe (Heidi et Josh). Pour le moment le produit est encore limité à ce que proposent nativement CSS3 ou jQuery, mais il devrait progressivement être enrichi jusqu’au lancement de la V.1 programmé pour 2012.

Avec ce produit Adobe matérialise la posture qu’il défend depuis le début : Soutenir à la fois Flash et HTML5. Je suis en tout cas particulièrement enthousiasmé par cette Preview Release (je pense que vous l’aviez compris) et suis persuadé qu’elle peut potentiellement faire comprendre au marché à quel point les interfaces web que nous avons connues ces dix dernières années vont être amenées à évoluer (cf. HTML 5 + CSS 3 = une révolution pour les interfaces web).

Toujours est-il qu’avec ce produit, Adobe complète sa gamme : Les développeurs et annonceurs vont maintenant pouvoir choisir entre les différents outils Adobe pour produire des bannières en Flash, HTML5 ou Gif (on ne rigole pas). Ça n’a l’air de rien, mais je peux vous assurer que le “marché” de la bannière est largement le plus important (cf. Forget Web Development, HTML5′s Biggest Impact is on Advertising).

11 commentaires pour “Adobe lance Edge, un outil d’animation HTML5”

  1. Posté par Claire-Andréa a dit : le

    Article très concis ! Ca vaut un joli RT !

  2. Posté par Grégoire Lemaire a dit : le

    roooOOOo c’est énorme, ça sort quand ? quid de l’interaction avec de la vidéo ?

  3. Posté par Jonathan - alineowebdesign a dit : le

    Il va faire un carton ce logiciel, très très bon :)

  4. Posté par Matt a dit : le

    Il est pas mal, j’ai eu l’occasion de le tester. La time-line est bien pensée, par contre l’interface est un peu intimidante. Il y a pas mal de logiciel html5 qui sont sortis, hype est pas mal car plus simple à mon avis, et là j’ai pas encore testé Motioncomposer de chez Aquafadas, il a l’air carrément simple à utiliser.

  5. Posté par JFlarouche » 16 heures de voiture + 1 iPad = beaucoup de lecture a dit : le

    [...] lance Edge, un outil d’animation HTML5 http://www.interfacesriches.fr/2011/08/01/adobe-lance-edge-un-outil-danimation-html5/ Pour faire simple, Edge correspond à deux cas d’usage aujourd’hui non [...]

  6. Posté par Arnaud a dit : le

    Sinon il existe Hype sur Mac et surtout beaucoup moins cher

  7. Posté par Henri256 a dit : le

    Ce que j’aime bien aussi avec ce logiciel, c’est qu’il permet de mettre en évidence le corporatisme des développeurs web.

    Jusque là, ils pouvaient faire du corporatisme de façon invisible, en se cachant derrière les histoires de standards. S’ils étaient contre Flash par exemple, c’est soi-disant parce que c’est pas standard.

    Mais, avec Adobe Edge, d’un seul coup, on a une solution reposant sur des standards. Or, que voit-on comme réactions sur les sites spécialisés en développement web ? Est-ce la joie, l’allégresse face à un super outil ? Non. Au lieu de dire que c’est super, ils font la fine bouche. Ils disent que le code ne doit pas être terrible, et que c’est un outil qui est bien pour les newbies, mais qu’un vrai warrior du code ne s’abaisserait pas à utiliser ça (bref, le petit truc qui peut dépanner légèrement, mais qu’un “vrai” développeur digne de ce nom n’utiliserait pas).

    Eh oui, le problème, c’est que ce logiciel, vient méchamment marcher sur leur plate-bandes. Toutes ces centaines d’heures à apprendre à développer en javascript et css, et à maitriser le DOM, pouf, rendues obsolètes à 80 % par ce logiciel. Forcément, ils ne voient pas du tout ce genre de soft d’un bon oeil.

    La réalité, c’est que les développeurs web (les codeurs quoi) ont une peur panique de la concurrence des newbies (d’où le fait qu’ils aient constamment dénigré des logiciels comme Dreamweaver et mis en avant la nécessité de coder à la main). Grace au bordel des css (avec IE6) et grace à javascript, ils ont eu la chance que le développement web soit en grande partie fermé aux débutants. Avec l’avènement du recours très fréquent au javascript, ils n’avaient même pas peur que la fin d’IE6 entraine un afflux de ceux-ci sur le marché. Le débutant était bloqué par un manque de connaissance en javascript et ne pouvait pas lutter.

    Mais avec ce genre d’outil, d’un seul coup, la situation change complètement. Les newbies peuvent éventuellement redevenir une menace. Et forcément, c’est carrément dangereux pour le business des développeurs web actuels.

    L’autre concurrence qu’ils ont, c’est celle des designers web, qui ne savent pas tellement coder. En dénigrant systématiquement Flash et en mettant en avant le couple javascript/css, ils (les codeurs) pouvaient espérer prendre toute la part de marché des animations web. Avec Adobe Edge, ce rêve s’envole en fumée.

    D’où le fait que les premiers dénigrements commencent déjà à arriver. Le problème, c’est que là, ils vont avoir du mal à mettre en avant l’histoire des standards. Ce qui était leur principal arguments concernant Flash. Donc, le corporatisme apparait clairement désormais.

    Alors, bien sûr, ça ne mettra pas en danger les développeurs web qui font des gros sites bien compliqués (e-commerce, site de moyennes ou grosses entreprises, sites de news, etc…). Seulement, 80 % des sites web des sociétés sont des petits sites de 5 ou 6 pages du genre plaquette publicitaire. Et là, la situation est complètement différente. Et 80 %, c’est une part essentielle du gâteau. C’est pour ça qu’ils voient d’un très mauvais oeil l’arrivée de ce genre de logiciel.

  8. Posté par Fred Cavazza a dit : le

    @ Henri > +1, une solution comme Edge peut effectivement convenir pour une très large majorité des PMEs et “petits” sites web. Mais cette typologie d’éditeurs de site web n’étaient pas réellement les clients des développeurs faisant la fine bouche que tu décris. Donc (en théorie) ils ne devraient pas trop s’en inquiéter.

    Par contre, des solutions comme Edge ou Muse peuvent potentiellement devenir de redoutables outils de prototypage rapide, et combler ainsi une lacune du marché.

  9. Posté par Henri256 a dit : le

    @Fred,

    Ce sont surtout les développeurs moyen de gamme que je visais (ie. avec un niveau technologique moyen). Les gars qui travaillent dans des boites qui font du développement de niveau mixte : moitié sites plaquettes, moitié sites plus ambitieux technologiquement. Ceux-là sont directement impactés par ce genre d’outil. Leur maitrise technologique moyenne/moyenne bonne du javascript est soudainement rendue en grande partie inutile.

    Je pense que c’est eux qu’on trouve sur les forums à dénigrer ce type d’outil. Il doit bien y avoir quelques développeurs de haut niveau qui le font par élitisme ou par purisme, mais ça doit être une minorité.

  10. Posté par Christophe a dit : le

    Ca y est ! Adobe amorce le virage de la création “nouvelle génération”. C’est enthousiasmant. J’ai hâte ‘avoir ce nouvel outil entre les mains !

    On peut tout à fait coder “à la main”, mais de temps en temps, un outil pour aller plus vite, c’est un plus et pour le coup, c’est un réel coup de pouce en production.

  11. Posté par Générateurs d’animations HTML 5 | Culture du web, de l'informatique et des médias a dit : le

    [...] vous invite à lire l’excellent article de Fréderic Cavazza qui le décortique pour nous : adobe-lance-edge-un-outil-danimation-html5, ainsi que cette vidéo de présentation [...]

Laisser un commentaire