Est-ce la mode du Cover Flow ?

Connaissez-vous le Cover Flow ? Mais si enfin, c’est ce mode de visualisation et de navigation de pochettes d’albums dans iTunes (originellement inventé par l’artiste Andrew Coulter Enrightpuis adpaté par un développeur indépendant et finalement racheté par Apple en 2006). Bref, Voilà maintenant plus de deux ans qu’Apple a sorti son iPhone et son fameux mode de visualisation Coverflow. Une représentation qui visiblement plaît beaucoup puisqu’on le retrouve également dans le Finder du Mac OS X.

Le cover flow dans iTunes
Le cover flow dans iTunes

Vous devinez la suite : comme à chaque fois Apple est copié et l’on retrouve donc tout une série de composants permettant de faire de la navigation en mode Cover Flow.

Avec Flash (Flash iTunes Cover Flow – Version 2) :

Le Cover Flow avec Flash
Le Cover Flow avec Flash

Avec Flex (CoverFlow Flex Component) :

Le Cover Flow avec Flex
Le Cover Flow avec Flex

avec Silverlight (CoverFlow built using Silverlight 3’s Projection feature) :

Le Cover Flow avec Silverlight
Le Cover Flow avec Silverlight

Avec Ajax (AJAX Image Gallery powered by Slideflow – like Cover Flow) :

Le Cover Flow avec Ajax
Le Cover Flow avec Ajax

Il ne manque plus qu’une version JavaFX pour que le tableau soit complet (ha non mince il manquera toujours une version Curl).

Autant je suis séduis par cette modalité d’interaction sur mon iPhone car c’est ludique de faire défiler les pochettes d’albums avec son doigt, autant transposé sur le web (ou à l’écran) ce mode de visualisation ne rime plus à rien. Le problème vient de la manipulation : avec un écran tactile c’est intuitif mais avec une souris ou un clavier ça n’a plus aucun intérêt.

N’est pas Apple qui veut, je préfère ainsi un carrousel bien réalisé plutôt qu’un Cover Flow pas inspiré. Et vous ?

9 commentaires pour “Est-ce la mode du Cover Flow ?”

  1. Posté par Guillaume a dit : le

    Et en même temps, avec les prochains PC tactiles windows 7…

    http://www.microsoft.com/windows/windows-7/whats-new-possibilities.aspx

  2. Posté par ariel sommeria a dit : le

    salut,
    On tombe là dans le défaut de beaucoup de RIA, le beau d’abord, le fonctionnel ensuite. Quand les clients veulent un coverflow, et qu’ils font la sourde oreille quand on propose autre chose, on leur donne un cover flow.
    Ariel

  3. Posté par Maxime a dit : le

    Je suis entièrement d’accord. Il est clair que depuis la sortie de l’Iphone tout le monde s’en donne à coeur joie avec cette interface CoverFLow, mais effectivement sur un ordinateur non tactile cela ne rime pas à grand chose. C’est beau mais c’est tout

    Les ergonomes et autres designers ne devraient pas oublier que l’utilisateur d’un PC/Mac utilise un clavier et une souris et non son doigt!!!

  4. Posté par Jmini a dit : le

    Encore une implementation en CSS animé (compatible Safari 4 et Safari Mobile):
    Vidéo: http://www.youtube.com/watch?v=sHLaHGxIzb4
    Code source: http://code.google.com/p/css-vfx/

    Sinon CoverFlow est plus vieux que l’iPhone.
    Apple l’a intégré dans la version 7 de iTunes en 2006 puis dans les iPod ainsi que dans le Finder (~ l’explorateur de fichier).

    A noté que sur ordinateur on peut le piloter avec la molette d’une souris ou avec deux doit sur son trackpad (comme pour tout ascenseur) ce qui rend la vue plus agréable à utilisée…

    (bien qu’effectivement cela ne serve qu’à faire joli — personnellement je m’en sert pour chercher une photo dans un dossier de photo et c’est à peut prêt tout)

  5. Posté par Cover Flow for Youtube a dit : le

    C’est vrai que l’effet cover flow ne sert vraiment à rien d’autre que de faire vendre. Mais le but d’Apple, c’est de vendre, mais de faire des produits qui marchent (même si Microsoft est meilleur dans le domaine).

  6. Posté par Moez a dit : le

    Y a aussi mooflow, un coverflow en AJAX, Développé avec la framework Mootools:
    http://www.outcut.de/MooFlow/

    http://www.outcut.de/MooFlow/MooFlow.html

  7. Posté par Konal a dit : le

    Personnellement je n’ai jamais été adepte du cover flow pour une raison simple, les éléments placés de part et d’autre de celui sélectionné sont très peu lisibles, l’expérience utilisateur n’est donc pas très éloigné d’un système où les éléments apparaissent un par un.

    Je trouve un carrousel « à plat » beaucoup plus ergonomique.

  8. Posté par osamwal a dit : le

    Bonjour à tous,
    C’est avec grand intérêt que je viens de lire cette article et l’ensemble des réactions qu’il suscite. Je vais tenter d’apporter quelques éléments à ce débat passionnant et hautement cruciale qui semble diviser les pro et les contre Cover Flower tout en restant conscient que je ne les convaincrai pas d’enterrer la Hache de guerre électronique. Autant vous avertir, je suis Cover Flow addict donc pas toujours objectif :).
    J’ai développé il y a maintenant plus de 2 ans (bien avant la sortie des iPhone & dérivés pour couper court à la suspicion de surfage sur l’effet de mode iPhone), une réplique en AS2 (Flash) du CoverFlow apparu avant qu’il soit intégré à iTune7 dans un plug in indé développé par Jonathan del Strother (Rendons à César ce qui appartient à… Jonathan). Je trouvai l’interface simplement géniale (même sans Multitouch, le pointeur de la souris remplace assez facilement un doigt épais et gras sur écran, c’est même pour ça qu’on l’a inventé, arrêtez-moi si je me trompe…).
    A l’époque, il n’existait à mon gout, rien de convaincant pour le transposer au web. Alors dans le cadre d’un projet flash plus conséquent, j’ai décidé de m’y coller pour sortir un Cover Flow qui reprend exactement la dynamique originale mais en AS2 grâce aux premières moutures de Sandy3D. Ensuite j’en ai extrapolé une version gratuite simplifiée et adaptable sur n’importe quel site via Javascript et XML AKA PictureFlow http://www.yaelle.com qui en est à sa 4ème version. Aujourd’hui en AS3, il permet de reproduire le Cover Flow mais plus seulement, car toute la dynamique est paramétrable sur 3 axes en translation et en rotation.
    Le gros intérêt du Cover Flow, je pense, c’est qu’il permet d’apporter un peu de profondeur (en Z, le sens profond du contenu est une autre histoire) à la très grande majorité des sites qui restent sur 2 dimensions. L’autre intérêt est de suggérer dans peu d’espace sur une interface, une impression de richesse de contenu. c’est plus difficile avec un carrousel classique.
    Le gros inconvénient, pour les maniaque de l’ergonomie, reste la lenteur d’accès à une image particulière si le magasin est très peuplé. Ceci dit, c’est vrai pour n’importe quel mode d’affichage linéaire et c’est souvent une histoire de réalisation, une scrollbar bien conçue permet de naviguer rapidement avec une interface préhistorique à base de souris…
    Enfin la question Ultime : Est ce qu’une mode qui dure depuis plus de 2 ans peut elle encore être qualifiée de mode ?
    (Nota : Même Windows va y passer dans « 7 » avec une pale copie archi brevetée)

  9. Posté par osamwal a dit : le

    Bonjour à tous,
    C’est avec grand intérêt que je viens de lire cette article et l’ensemble des réactions qu’il suscite. Je vais tenter d’apporter quelques éléments à ce débat passionnant et hautement cruciale qui semble diviser les pro et les contre Cover Flower tout en restant conscient que je ne les convaincrai pas d’enterrer la Hache de guerre électronique. Autant vous avertir, je suis Cover Flow addict donc pas toujours objectif :).
    J’ai développé il y a maintenant plus de 2 ans (bien avant la sortie des iPhone & dérivés pour couper court à la suspicion de surfage sur l’effet de mode iPhone), une réplique en AS2 (Flash) du CoverFlow apparu avant qu’il ne soit intégré à iTune7 dans un plug in indé développé par Jonathan del Strother (Rendons à César ce qui appartient à… Jonathan). Je trouvai l’interface simplement géniale (même sans Multitouch, le pointeur de la souris remplace assez facilement un doigt épais et gras sur écran, c’est même pour ça qu’on l’a inventé, arrêtez-moi si je me trompe…).